Faire un long voyage en soi même n'est pas très compliqué, le plus compliqué étant de dénicher the billet pas cher.

Mais pour faire un long voyage le plus sereinement du monde, tu as quelques règles de bases à respecter comme:

  • Avoir une valise dont le poids est inférieur à la moitié du tien.
  • Porter une tenue légère et décontractée.
  • Détenir un passeport.

Je te l'avais dis y'a rien de surhumain, même ta Mémé Simone elle pourrait le faire.

Sauf que dans la pratique ça ne se passe jamais comme tu l'avais prévu.

D'abord si tu pars faire un long voyage, ça veut souvent dire que tu pars pour longtemps.
Ce qui déclenche un truc complètement dingue en toi : tu tentes de mettre ta maison dans une valise.
Et ça déjà c'est juste pas possible.
Alors tu passes des heures à faire, défaire, à trier, à tasser, à plier... limite tu serai prêt à casser un objet que tu ne peux pas plier juste pour que ça rentre.
Perso j'ai tenté de faire rentrer un lampadaire d'1m50 dans ma valise, et bien au cas où tu douterais sache que ça ne passe pas.
Par contre, après des heures de réflexion j'ai réussi à y mettre un tapis.

Il te faut donc faire des choix, mais à l'idée que tu ne pourras pas porter telle ou telle fringue pendant des mois te vient une réaction étrange, mais commune à toutes, tu enfiles ladite fringue et tu te persuades que "mais bien sûr que ce petit gilet moumoute je le porterai dans les Caraïbes!! Et cette jupe qui ne me va pas du tout aussi je la mettrai".
Résultat tu as 2 valises de près de 25kilos chacune.
Ce qui fait un total de 50kgs et que tu ne pèses bien évidemment pas 100kgs.
Déjà tu ne remplis pas les conditions d'un voyage agréable.
Surtout quand tu dois prendre le train, puis sortir de la gare pour prendre un bus pour arriver à l'aéroport.
Pour au final sortir de l'aéroport et prendre un taxi qui t'emmenera au port pour prendre le bateau... 
J'déconne pas c'est ce que j'ai dû faire pour arriver à St Barth.
Sans oublier mon Dinou fils (7Kgs) sur le dos.

Une fois que tes bagages seront enfin bouclés il te faudra choisir la tenue adéquate pour supporter les 20h de voyage qui t'attendent.
Sauf que tu pars d'un point A où il fait 12°.
Tu vas passer des heures dans un avion où il fera à peine 20°. Ce qui je te l'accorde n'est pas très froid, mais quand la clim te soufflera en pleine face tu auras beau te caler dans leur couverture de nain (que soit t'as les pieds congelés, soit le buste... au choix! Mimi Mathy serait-elle grand sponsor de toutes les compagnies aériennes au monde???) tu ne pourras pas fermer un oeil tellement tu auras froid.
Tu vas arriver à un point B où il fera près de 30° avec un taux d'humidité à 70% (ce qui veut dire que limite tu vas respirer de l'eau).
Tu optes donc pour la solution suivante: partir avec le jogging moumoute et garder dans ton bagage à main une petite robe et des tongs.
Sauf qu'au moment de te changer dans l'avion, tu auras la moitié des gens qui voudront aussi se changer et qu'avec seulement  2 chiottes pour 350 personnes tu auras peu de chance d'avoir le temps d'en atteindre un avant que l'hôtesse ne te scotche à ton siège.
Et si par chance tu as le temps, tu te rendras compte que cette petite robe est vilaine sur ta peau blanche et qu'en plus tu n'es même pas épilée!
Du coup en plus d'avoir le cheveux gras, le maquillage qui coule (pour celles qui ne pensent jamais aux lingettes) l'haleine de poney (parce que toi tu voyages en seconde et qu'en seconde tu ne peux que puer du bec alors qu'en première on t'aurai offert le mini kit bouche fraîche: le pauvre pu! C'est bien connu!), tu auras aussi la touch' d'une pouilleuse avec ta robe et tes poils.
Sans oublier la super marque de l'elastique de la chaussette.
Ça c'est le détail qui tue.

Ensuite tu vas devoir montrer une dizaine de fois ton passeport.
Et c'est là où tu va déclencher une sorte d'alzheimer précoce.
Que ce soit à l'enregistrement, à la douane ou encore à la porte d'embarquement tu ne pourras jamais le dégainer du 1er coup.
Pourtant au moment de l'enregistrement tu avais choisis un endroit hyper accessible et stratégique (la fameuse petite poche du bagage à main) sauf qu'arrivé à la douane tu l'auras mis  dans ta poche de pantalon,  et qu'à la porte d'embarquement tu le cherchera depuis 30 secondes, paniqué et persuadé de l'avoir perdu alors que tu l'aura déjà en main. C'est con.

Maintenant que tu connais les principes de bases à un voyage en toute tranquilité je vais t'annoncer la dernière, mais non moins importante, règle:

NE JAMAIS VOYAGER AVEC UN CHAT, UN CHIEN, OU MÊME UN ENFANT... ou avec toute sorte de petite chose qui ne pourra pas parler pour te dire au lieu de miauler, aboyer, crier ce qui le stress à ce point.

Mais ça je te le raconterai plus tard...