En arrivant à la case je me rends compte qu'on n'a plus d'eau et comme le Président de la Collectivité de l'île il a dit que l'eau du robinet n'est plus potable (l'a-t-elle été un jour?) et que même pour faire cuire un oeuf il ne fallait pas s'en servir (sachant que la coquille de l'oeuf ne se mange pas -un oeuf à la coque ne voulant pas dire qu'on va se gaver de la coquille- et que l'eau ne sera pas rentré à l'interieur dudit oeuf, je soupçonne un complot pro-commercial visant à remplir un peu plus les caisses de Super*).
Bref, on n'a plus d'eau et moi je n'ai plus de liquide. Ce qui va, une fois de plus me forcer à dépenser 15€ pour juste 1,5 litres d'eau minérale. 

Je fais un rapide tour des rayons et me tourmente intérieurement à savoir "de quoi on a vraiment besoin?".
Parce qu'acheter juste pour acheter ça a toujours eu tendance à me rendre complètement dingue. Ne trouvant pas de quoi on avait vraiment besoin (ayant fait le plein des courses 3 heures plus tôt) je fais le tour des mes envies et cours au rayon-dont-il-ne-faut-jamais-prononcer-le-nom: le rayon "Grosse Vache".
Et hop une tablette de chocolat aux amandes (78% de cacao ça réduit la casse) et zou un paquet de biscuits aux pépites de chocolat (Bio. Toujours. Pour faire staïle)
Huuuum des fraises!!! 4€ la barquette pour des fraises from les Etats Unis qu'elles vont jamais avoir le goût de Plougastel...j'hésite mais 4€ c'est bien et en plus ça fait des mois que je n'en ai pas acheté. Pas depuis qu'on vit ici en fait.

J'en suis donc à 10€. Plus que 5.

Je me lâche sur la chantilly (3,95€) pour donner un peu de goût aux fraises qui n'en auront pas et une boite de tisane qui fait pisser histoire de me persuader que tout ce gras ingurgité va direct s'éliminer dans le pipi magique.

C'est bon! J'en suis à 15€.

Bonsoir Madame... blablabla.... Merci Madame.

J'enfourche Moby et de retour à la case....

MERDEEEEUH j'ai pas acheté l'eauuuuu!!!!!
Espèce de grosse vache alzheimée tu vas le boire comment ton Pisse-Mémé?