Maintenant que nous avons dépassé la phase désagréments, nous pouvons jouir de notre nouvelle vie sur l'île. Et pour celles et ceux qui nous avaient suivi dans cette aventure il y a 2 ans, vous pouvez vous dire que notre quotidien n'a rien de semblable.

Grâce à nos reconversions tardives nous avons du temps, beaucoup de temps même. Pour aller à la plage, pour admirer le coucher du soleil sirotant un petit verre, pour rencontrer du monde, passer de charmantes soirées à lire ou encore à nous divertir... Une vie à l'antillaise en bonne et due forme! Mais qui a du temps n'a pas d'argent, c'est bien connu.

La vie est très chère ici, le loyer exorbitant, sans oublier la nourriture qui nous pompe une partie importante de notre budget. On fait pourtant attention, mais bon nombre de dépenses sont indispensables. Le stop étant plus compliqué pour mon Petit Jardinier que pour moi (étrange!) il fut dans l'obligation de louer un scooter pour se rendre au travail à 6H du mat'.  Ou la loi du "dépenser plus pour gagner moins!"...

Quant à moi, je lève le pouce près de 4 fois par jour, ce qui me vaut d'anecdotiques rencontres. Entre la vieille blindée dans son 4x4 qui est plus spacieux que mon salon, le paumé qui fait toujours un détours pour me déposer, le vieux drôle qui me serine "ça va la vie??" et le charmeur qui me fait la blague "rhô bah je sais pas si je m'arrête hein" (en même temps tu ne pourras pas m'amener bien loin mec) je me tape de bonne tranche de rigolade intérieure. Mais pas de panique, l'île ne fait que 7kms sur 3kms donc il n'y a vraiment aucun risque à ce qu'on me kidnappe... et même les enfants font du stop alors bon.

Mais comme toujours, la situation se débloque. Nous venons d'acquérir un scooter!!! OuiiiiiOuiiiii!!! (A noter que nous avons tiré un trait sur les quads, définitivement). Alors mon cher et tendre pourra venir me chercher à la boutique le soir, et ça c'est super trop mignon. En plus que tous les soirs je n'ai plus qu'à me mettre les pieds sous la table parce qu'il a déjà tout fait, et même qu'il fait les courses aussi! Il finit sa journée à 13h, il a donc le temps, mais il n'est pas obligé c'est sûr. Un vrai Prince ce Doudou. Un Prince qui suit la liste de courses à la lettre. Même qu'il dit qu'il fait attention aux prix, ha oui oui oui! Alors quel n'est pas mon étonnement quand je vois un débit de 100€27 dans une supérette alors qu'on ne peut pas faire de gros caddie. De 1, il n'y a pas de caddie! Et de 2 il est en scooter, alors pour ramener le tout...difficile.

Je lui demande donc de faire preuve de concentration et de me sortir à la lettre ce qu'il a bien pu acheter ce jour là... poin poin poin poin... (ça c'est Doudou qui réfléchit à son emploi du temps de la semaine) Bref, je ne tire rien de concluant à ma requête, je suppose donc qu'il y a eu "Erreur à la supérette" (titre du polar qui m'a occupé une bonne semaine)

Un mail à ma banque me confirme ladite supérette et la date du litige, une amie met le doigt sur l'erreur en question: "rapelle toi, on était ensemble ce jour là, t'es passée après moi et la caissière a passé 3 fois ta carte!!!" Alléluia et merci copine, en une phrase tu viens de faire basculer le statut du présumé innocent à innocent.

Me voilà donc partie de bon matin à la supérette, munie du ticket de caisse de la copine comme unique preuve, puisque NON je ne garde pas les tickets de caisse et les tickets CB ça dépend des fois, et cette fois là ça avait "dépendu". Mais ayant une mémoire d'autiste, j'ai pu ressortir à l'article prêt ce que j'avais acheté ce jour là. Le responsable des caisses m'écoute avec grande attention, retrouve MON ticket d'un montant de 19€31!

Je ne énerve pas et je ne demande pas comment la caissière est passé de 19€31 à 100€27 (t'as un seul chiffre de bon madame!!!) je promets de repasser avec mon relevé de banque imprimé afin qu'il voit noir sur blanc le débit et qu'il me rembourse. Je retourne au travail, sifflotin sifflotant, et imprime de suite La pièce à conviction, si fière que ma technique du "je vérifie TOUJOURS le ticket de caisse et mon retour de monnaie pour ne JAMAIS au grand JAMAIS me faire pomper pour rien!!!" soit rétablie de justesse parce que NON cette fois je n'ai pas vérifié! Damned!

Sauf qu'en imprimant ce foutu relevé, je l'épluche pour la millième fois et que vois-je???? Les 19€31 sont déjà débités!!! AAARGH ce n'était donc pas ça! Me revoilà à détailler la journée en question et je découvre que ce fameux jour je suis allée à la supérette le midi (avec la copine) mais que l'Homme y est retourné le soir pendant que l'Opération cafards se déroulait, après les fameux 2 ti punch "d'attente que ça fasse effet"! ha bah pour faire effet, ça a fait son effet!!!

Non mais Chéri, réfléchis bordel! T'as pas pu acheter pour 100€27 ce soir là, ça devait être 10€27 et tu N'AS PAS VÉRIFIÉ LE MONTANT AAAARGHAAAARGH!!!!!!!!

Je retourne dans le bureau du Grand chef des caisses et lui explique que non ce n'était pas moi avec mon passage du midi, mais mon Homme, à partir de 17h30 (après ses 2 ti punch) et qu'il y a dû avoir une faute de frappe (et t'as intérêt à viiiiite me rembourser parce que c'est moi qui vais te frapper si ça continue!!) Le voilà qui cherche les tickets du jour à partir de 17h30 et TADAM!! il me sort un début de liste de courses. Je me questionne sur ses pouvoirs magiques, comment peut-il savoir qu'on a acheté des galettes de riz, de la sauce soja, du wasabi... et tutti tamagoshi! C'est écrit sur mon front (ou sur ma silhouette) qu'on mange japonais?

Haaa mais non, c'est le fameux ticket de 10€27 bien sûr... je respire enfin! Mais NON, il est bien de 100€27!!!! Ça le fait bien marrer d'ailleurs, il se permet même un "ça va brailler ce soir?" (style je suis trop une matrone) Je repars donc avec le sourire, hyper décontracté, rien ne me touche, je suis hyper sereine de passer pour une pauvre fille...

Il est maintenant temps de faire le point avec Doudou sur les listes. Parce que mon amour, si j'écris:

  • bûchette de chèvre
  • fromage blanc
  • fruits et légumes

et que toutes les sous marques ne sont plus en rayons, bah la bûchette Président à 5€80 et le fromage blanc Câlin à 6€30 on va s'en passer un moment. Tout comme l'ananas à 5€ et la laitue à 4€90. Et puis tiens, on va dire que tu n'auras plus qu'une seule liste maintenant, facile à mémoriser:

  • riz
  • rhum 

On n'a besoin de rien d'autre! Merci Amour...

 

 

 

 

Lire la suite...